"Villa Wittgenstein" Vienna 1927
For these three series of photos the models were built from precise information and directly referential to existing structures, unlike the studio series where the architecture was freely invented.
The first break, in this sense, with my normal process took place in 1999 when I came across
some photographs, put together in a small volume* about the villa that the philosopher Ludwig Wittgenstein had built for his sister, around 1927, in Vienna.
The black and white photographs of the period revealed a disquieting similarity in the treatment of the light with my own preoccupations in this respect. I therefore decided to make a model to my usual scale of the parts of the villa that seemed to me to be interesting to photograph.
This work was exhibited as a series of large black and white photographic prints and published as a portfolio by the Aline Vidal Gallery in Paris (Fiac 1999).

* Bernhard Leitner, The Architecture of Ludwig Wittgenstein, 1973, The Press of the Nova Scotia College of Art and Design, Halifax

" Villa Wittgenstein" Vienne 1927

Alors que dans les ateliers, l'architecture est librement inventée, pour trois séries de photos, les modèles sont construits au départ d'informations précises et directement référentielles à des architectures existantes.
La première entorse à ma démarche dans ce sens eut lieu en 1999, lorsque je suis tombé sur des photographies réunies par un architecte américain *, dans un petit ouvrage consacré à la villa que le philosophe Ludwig Wittgenstein fit construire pour sa soeur, vers 1927 à Vienne.
Les photographies noir et blanc d'époque, révélaient une troublante similitude dans le traitement de la lumière avec mes préoccupations à cet égard. J'ai donc décider de construire en maquette, à mon échelle habituelle, les parties de la villa qui me semblaient intéressantes à traiter photographiquement .
Ce travail a fait l'objet d'une exposition de grands tirages photos n/bl et de l'édition d'un portfolio par la galerie Aline Vidal à Paris (Fiac 1999 )

"Voyage à Cipango"


C'est un article dans une revue d'architecture *, décrivant une réalisation contemporaine de Toshiaki Ishida qui m'a motivé . Ce japonais s'est construit une maison/atelier au pied du mont Fuji, dans la tradition des maisons de thé.
J'ai intitulé ce travail :" voyage à Cipango ", il s'agit pour moi d'une sorte de pèlerinage mythique, dans l'idée que se fait un européen du Japon, sans y avoir jamais mis les pieds.

"Journey to Cipango"

I saw an article in a magazine* about architecture which described a contemporary creation by Toshiaki Ishida which inspired me. This Japanese architect built himself a house/studio at the foot of Mount Fuji in the style of the old tea houses.
I called this work "Journey to Cipango"; for me it is a kind of mythical pilgrimage into the image a European has of Japan, without ever having set foot there.
* L'architecture d'aujourd'hui n° 304 avril 1996

" La maison de l'Arbat"

construite en 1920 à Moscou par Constantin Melnikov pour son propre usage en tant qu'atelier et habitat .

The House on Arbat Street

built in Moscow in 1920 by Constantin Melnikov for his own use as both a studio and a home.